Cocca Hotel

Via Predore 75 - 24067 Sarnico (BG) Italia

Map Icon

it en fr de ru

Technologie et durabilité environnementale. L’âme écologique de l’accueil

Protection de l’environnement, durabilité, technologie et impact environnemental minimum sont les mots clés qui font, aujourd’hui, du CoccaHotel de Sarnico (BG) l’une des structures en Italie les plus innovatrices et technologiquement avancées dans le secteur de l’accueil touristique.

L’extérieur

Déjà en phase de conception, l’esprit durable et les idées innovantes des propriétaires, les frères Marini, ont guidé chaque choix, du plus simple au plus complexe, et ont été déterminants pour conférer une âme écologique à leur hôtel. L’hôtel, déjà depuis l’extérieur, reflète son orientation. Il s’insère parfaitement dans le panorama et cache sa dimension réelle à travers une grande structure souterraine de plus de 3 600 m2 en mesure d’accueillir aisément 88 automobiles, des magasins, zones techniques, dépôts contrôlés pour les vélos et les motos.

L’hôtel accueille discrètement et sans aucun impact visuel négatif 58 chambres, 8 suites et 2 appartements sur la rive du lac d’Iseo, tous avec le même panorama splendide sur le lac. La même vue peut être contemplée depuis le Hall, le Bar, le Restaurant, depuis la Piscine couverte, le Centre Bien-être, le Coiffeur, le Solarium, la salle des Conférences, les Terrasses fleuries et seulement le Royal Thai Spa accorde un peu de trêve aux yeux, en accueillant le regard dans un environnement relaxant en style purement Thai.

Le profil horizontal extérieur a été réalisé avec des couvertures vertes, à partir du toit plat terrassé en bois lamellé, en descendant jusqu’au premier étage, toutes les surfaces ont été isolées avec un double panneau isolant Stirodur de 6 cm, imperméabilisés avec des revêtements synthétiques et rendus écologiques grâce au système Toit Vert.

Le toit plat a été recouvert d’une structure de panneaux photovoltaïques de 113 KW, qui fournissent électricité à l’hôtel et s’insèrent parfaitement dans l’environnement, même à travers l’ajout de tonnelles en bois et vert grimpant. Les parcours praticables ont été revêtus avec des carreaux en céramique porcelainé Oxigena, ces revêtements, par effet photocatalytique transforment le dioxyde de carbone en oxygène naissant en stérilisant la surface des bactéries et en libérant dans l’air de l’oxygène, comme les feuilles des arbres.

L’intérieur

L’intérieur de l’édifice cache quelques solutions technologiques qui réduisent au minimum les besoins énergétiques, la dispersion thermique et permettent d’exploiter au maximum l’énergie.

Pour centrer cet objectif ambitieux, la structure en béton armé constituée de piliers, poutres et dalles a été préalablement tamponnée à l’extérieur avec un système à « sandwich » de 30 cm, composé de panneaux en ciment résineux, d’une double couche croisée de laine de roche et placoplâtres. En plus de l’isolation interne, un “manteau” isolant de 10 cm en Neopor, à base de polystyrène expansé et graphite, a été réalisé à l’extérieur.

Grâce à ses propriétés spécifiques, Neopor permet de doubler les performances thermiques de l’isolant, de manière à pouvoir exploiter toutes les énergies produites dans l’édifice comme, par exemple, celles générées par les appareils électriques ou par l’éclairage, en obtenant ainsi de meilleures conditions de bien-être interne et réduisant au minimum les consommations.

Les grands vitrages complétés par des portes et fenêtres prestigieuses, construites de manière artisanale, confèrent une touche de classe à la structure. Réalisés en bois lamellé de cèdre acajou (Cedrela odorata), avec enveloppe externe en aluminium vernis couleur crème, complétés par des doubles vitrages à basse émissivité de 34 mm qui garantissent aux portes et fenêtres une isolation thermique inférieure à 1 K, ainsi qu’une isolation acoustique optimale.

Horizontalement, entre la dalle et la sous-couche isolante en anhydrite autonivelante l’on a appliqué un petit tapis à trois couches différenciées d’une épaisseur totale de 10 mm, à même d’assurer une isolation acoustique optimale, ainsi qu’une bonne isolation thermique. Cette solution a été adoptée sur tous les étages, à l’exclusion du rez-de-chaussée et des terrasses externes, isolées avec des plaques d’épaisseurs variables entre 6 et 12 cm, le revêtement de sol en moquette associé à un matelas en caoutchouc complètent et garantissent d’excellentes performances d’absorption acoustique et d’isolation thermique.

Tous les murs internes de division entre les chambres ont une épaisseur de 30 cm, composés d’un sandwich de cinq plaques de placoplâtre et d’une double couche de laine de roche, pour garantir intimité, confort acoustique et thermique.

L’éclairage

L’éclairage du CoccaHotel a été réalisé principalement avec des Leds; le confort lumineux de ces appareils, associé à une économie électrique incroyable couronnent ultérieurement le projet environnemental de la structure.

Par exemple, l’éclairage d’un couloir du CoccaHotel avec des ampoules dichroïques traditionnelles aurait comporté une consommation de 2 600 watt. Le résultat obtenu avec les leds détermine une consommation légèrement supérieure à 100 watt.

L’eau et la zone bien-être

Le CoccaHotel dispose d’une ample zone dédiée au bien-être caractérisée par le Royal Thai Spa, la Zone humide et la Piscine couverte.

Dans ces espaces également l’on a amplement utilisé des matériaux isolants et un éclairage à leds ainsi que les céramiques Oxigena, citées auparavant, un choix justifié par l’économie d’énergie et par la garantie d’un confort optimal et un niveau de bien-être élevé pour la clientèle.

L’eau, une richesse véritable et incontestable pour l’humanité, un bien précieux et irremplaçable trouve dans le projet CoccaHotel respect et considération. L’hôtel dispose en effet d’une accumulation d’eau potable de plus de 40 m3, disponible dans toute la structure à pression constante garantie par un autoclave. En outre, il dispose d’une seconde installation avec un réservoir de 90 m3 alimenté par l’de pluie et, en l’absence de précipitations, secondairement par un puits, qui fournit l’eau aux services hygiéniques et au système d’irrigation.

Chauffage et climatisation

Le chauffage, la climatisation, le traitement de l’air et de l’eau de l’ensemble de la structure et de la piscine sont fournis et satisfaits par des pompes de chaleur assistées par des récupérateurs de Chaleur aux étages, dont les rendements touchent 8KW pour chaque KW d’énergie absorbée. Plus généralement, les pompes de chaleur permettent une économie d’énergie supérieure à 35 % par rapport aux technologies traditionnelles.

Au CoccaHotel, ces performances sont améliorées par le positionnement de celles-ci. Non plus positionnées comme habituellement sur les toits, sujettes aux agents atmosphériques et aux températures estivales torrides et aux températures hivernales rigides, mais grâce à une intuition pertinente à l’intérieur du patio au nord du souterrain, à l’abri du soleil et du froid. De cette manière, elles garantissent une gestion encore plus « économique », ainsi qu’un nettoyage et un renouvellement constant de l’air vicié dans le garage souterrain, grâce à la présence des grands ventilateurs situés sur les pompes de chaleur.

L’air à l’intérieur du CoccaHotel est régulièrement régénéré, durant l’échange interne/externe les récupérateurs de chaleur exercent un travail important pour économiser l’énergie, en récupérant à partir de l’air la chaleur et/ou le froid pour le/la restituer à l’air neuf en entrée pour le maximum du confort, du bien-être et d’économie d’énergie. Enfin, et ce point n’est pas le moindre, l’hôtel ne dispose d’aucune barrière architectonique et accueille avec plaisir les personnes handicapées, en garantissant un séjour agréable sous le signe du confort et du service optimums.